Tour 27 : enfin un projet viable ? Croix de bois, croix de fer ?

Mis à jour : 26 août 2018


La tour 27 est le dernier des 7 géants de béton coiffant la ville depuis les années 1960. Leur disparition à partir de 2008 s'est faite dans le cadre des politiques nationales visant un renouvellement urbain. Ces tours conçues par l'architecte Raymond Lopez auront ainsi eu une durée de vie d'un demi-siècle. Aujourd'hui peu attractives, elles répondaient aux désirs de modernité de l'époque, en plein cœur d'un quartier aéré, arboré, faisant la part belle à la voiture dont, beaucoup, à Vigneux, parlent avec nostalgie.



D'abord vouée comme les autres, à la destruction, le bailleur I3F a créé l'événement, en 2014, en annonçant vouloir céder la tour 27 pour 1 euro symbolique. Elle resterait ainsi, un point de repère et de la mémoire collective en souvenir de l'urbanisme vertical des années 1960. Le cahier des charges impose de la détourner de sa nature originelle pour ne plus la réserver au logement. L'un des projets envisagés est alors celui du cabinet d'architectes Castro-Dennissof, appelé "Big Babel", qui prévoit des bureaux, mais aussi, des appartements. Le Parisien nous rapporte, en 2017, qu'il ne séduit pas le maire qui ne souhaite conserver que 10 étages sur les 23.


Voici d'autres projets en concurrence :

- Ateliers Reichen, Robert et associés : https://www.reichen-robert.fr/fr/projet/ensemble-residentiel-tour-27

- Ateliers Jahel : https://jahel-architectes.fr/2017/10/31/efidis-2/.

- Ateliers du Midi : http://atelierdemidi.fr/vigneux-sur-seine.html


En juillet 2018, c'est finalement le projet revu et corrigé du cabinet d'architecte Castro-Dennissof qui a été retenu : une tour habitée avec quasiment le même nombre de logements qu'auparavant, à la nouvelle peau de bois, couronnée de quatre étages végétalisés, avec d'ambitieux espaces communautaires et 200m2 de locaux d'activités. La Compagnie de Phalsbourg qui s'illustre dans plusieurs projets du Grand Paris pilote le projet. Les travaux seraient lanceés au 2ème trimestre 2019 pour une livraison prévue deux ans plus tard.


Ceci est un aperçu de l'image publiée sur Immoweek dont l'URL est http://www.immoweek.fr/wp-content/uploads/2018/07/tour27-vigneux-pers.jpg


L'accueil du projet semble partagé. Si des vigneusiens se félicitent qu'après tant d'années un projet semble enfin aboutir, d'autres s'inquiètent de sa viabilité. L'enjeu autour du bâtiment visible d'entre tous est grand. Les réunions publiques qui seront sans nul doute organisées avec les porteurs du projet seront une occasion pour chacun de s'exprimer et de se faire un avis plus précis.

88 vues