Municipales : déjà 4 investitures ou candidats identifiables

Updated: Sep 29, 2019


Il y a tout juste un an, l'ex-maire LR de Vigneux-sur-Seine, Serge Poinsot était mis en examen, puis écroué. Libéré début octobre dans l’attente de son procès, il n'a plus le droit de se rendre dans notre ville. "Il a complètement décroché de la politique" a assuré au Parisien son épouse Nicole Poinsot, toujours adjointe au maire. "Il est temps de laisser la place aux jeunes désormais", précise-t-elle encore. C'est ainsi de nouvelles personnalités qui se préparent à peser sur les élections municipales de 2020. L'investiture LaREM ayant été dévoilée hier, date symbolique donc, on compte aujourd'hui 4 chefs de file déclarés.


Le successeur LR


Le successeur de Serge Poinsot, Thomas Chazal, a été élu par le conseil municipal en octobre 2018. Neveu par alliance originaire de Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis), il s'est installé dans la commune en 2006. Conseiller municipal, adjoint à l’Éducation et la Jeunesse, collaborateur de François Durovray, il travaille alors pour la communauté d'agglomération. Délégué Les Républicains de la 8ème circonscription, il évoquait sa candidature au Parisien dès janvier.


L'investi LaREM de la société civile


Issu de la société civile, il a été, dès la fin de ses études, professeur des écoles à Vigneux-sur-Seine et dans différents établissements REP du département. Examinateur au Service Militaire Volontaire, dispositif de réinsertion de jeunes adultes en rupture, il enseigne aujourd'hui en milieu spécialisé auprès d'adolescents en fortes difficultés scolaires. Il est porteur, sur la commune, d'initiatives citoyennes tels que, ce site, Vigneux.info ou Passe-Livre. Fondateur du comité local d’En Marche de Vigneux-sur-Seine en 2016, il a eu différentes responsabilités locales au sein du mouvement et a activement pris part aux différentes campagnes électorales.





Le candidat des sérails politiques soutenu par Ouiza Haddad et Nicolas Dupont-Aignan


Avec la bénédiction affichée du député, une chartre graphique proche, la suppléante Lisa Haddad et Force Vigneusienne distribuaient déjà des tracts en 2018 pour préparer les élections municipales. Le tête de liste est connu depuis avril : Frédéric Latour. Secrétaire national des jeunes UDF de 2001 à 2005, il est conseiller municipal de Montsoult, sa commune d’origine, dans le Val-d’Oise, de 2001 à 2010. Devenu collaborateur du Sénateur de la Vienne LR Alain Fouché, il est suppléant de Jean-Luc Romero, dans le 12e arrondissement de Paris, en 2007 et élu conseiller municipal en mars 2014 à Chantepie, en Bretagne. Il perdra sa délégation un an plus tard, peu de temps après avoir créé au Sénat, un cercle d’influence baptisé Club Vaugirard.



L'investi RN


Benjamin Boucher était le candidat FN aux élections législatives de la huitième circonscription. Il avait obtenu 4.29% des voix. D'aucuns diront que Nicolas Dupont-Aignan lui-même avait interêt à ce qu'un candidat FN soit investi pour faire oublier son alliance avec le FN au deuxième tour des élections présidentielles.






726 views